Insectes

Vous pouvez admirer ces photos dans un meilleur format en allant dans la galerie

Les abeilles (Anthophila) forment un clade d'insectes hyménoptères de la superfamille des apoïdes. Au moins 20 000 espèces d'abeilles sont répertoriées sur la planète dont environ 2 000 en Europe et près de 1 000 en France. En Europe, l'espèce la plus connue est Apis mellifera qui, comme la plupart des abeilles à miel, appartient au genre Apis. Cependant, la majorité des abeilles ne produisent pas de miel. Elle se nourrissent du nectar des fleurs. Une abeille peut vivre jusqu'à 10 mois. Le déclin des abeilles: Depuis plus de 15 ans, les colonies d’abeilles sont en proie à un mal étrange et peu compris des apiculteurs et des scientifiques, avec chaque année, des milliers de colonies qui disparaissent. Pour expliquer ce phénomène, observé principalement par les apiculteurs européens et américains, de nombreuses pistes sont avancées : - l’appauvrissement de la diversité et de la qualité des ressources alimentaires (en lien avec les changements climatiques), - l’intensification des monocultures et la modification des paysages, - l’action d’agents pathogènes responsables de maladies comme la varroase, les loques et la nosémose (voir encadré), - le stress chimique provoqué par l’exposition des abeilles aux produits phytosanitaires et vétérinaires ou encore certains prédateurs tels que le frelon à pattes jaunes (frelon asiatique). source: INRA Et pour info: Albert Einstein n'a jamais dit: "si l’abeille disparaît, l’humanité en a pour quatre ans à vivre" ce scientifique s'intéressait aux sciences physiques et non pas à la botanique ni l’entomologie! C'est donc un hoax qui circule depuis 1994! source: snopes.com Il n'en demeure pas moins que les abeilles pollinisent 90% des fleurs sur la planète et que leur disparition dont l'homme est le principal vecteur n'est vraiment pas souhaitable! Photo prise ici sur une mauve sylvestre, à la recherche de pollen l'abeille n'est pas facile à prendre correctement en macro-photo en raison de son très faible temps de butinage sur chaque fleur.

Le Clairon des abeilles (Trichodes apiarius) est un coléoptère de la famille des Cleridae du genre Trichodes. Les Clairons et consorts sont des Coléoptères plutôt élancés, souvent velus et colorés, dont la taille n'excède guère les 15 mm. Il se développe aux dépens des nids et ruches d'abeilles sauvages, ses larves y dévorant le couvain, autrement dit les larves et nymphes des insectes parasités. Les Trichodes adultes se rencontrent fréquemment sur les fleurs, et notamment sur celles des ombellifères. Ils s'y gavent de pollen, mais à l'occasion ils peuvent croquer quelques menus insectes, histoire d'améliorer l'ordinaire. Les clairons sont assez faciles à prendre en photo, en revanche faites attention à la mesure d'exposition de votre appareil photo car un insecte plutôt sombre sur une ombellifère blanche aura tendance à apparaitre sous-exposé. Mon conseil: privilégiez les photos en sous bois ou utiliser un diffuseur.

Les zygoptères (Zygoptera) forment un sous-ordre d'insectes appelés en français demoiselles (dont les agrions, les caloptéryx, les ischnures, etc.). On les distingue des libellules au sens strict, surtout par leur corps plus grêle et leurs ailes généralement repliées au repos. Ils appartiennent à la sous-classe des ptérygotes (Pterygota), infra-classe des paléoptères (Palaeoptera), ordre des odonates (Odonata). Les prendre en photo est beaucoup plus simple que leur cousines libellules! Moins craintives, on peut les approcher facilement pour composer son image, une chance car elles sont vraiment plus petites.

Stictoleptura rubra, le lepture rouge, est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des cérambycidés. Le dimorphisme sexuel est très important : le pronotum (1ère partie du torax) du mâle est noir, celui de la femelle de la même couleur que les élytres, généralement rouges ; le mâle possède des élytres souvent brunâtres et il est plus petit et plus étroit que la femelle. Nous avons donc ici un très joli mâle qui se vautre dans les étamines d'un ciste cotonneux en Provence!

Les odonates sont un ordre d'insectes à corps allongé, dotés de deux paires d'ailes membraneuses généralement transparentes, et dont les yeux composés et généralement volumineux leur permettent de chasser efficacement leurs proies. Ils sont aquatiques à l'état larvaire et terrestres à l'état adulte. Ce sont des prédateurs, que l'on peut rencontrer occasionnellement dans tout type de milieu naturel, mais qui se retrouvent plus fréquemment aux abords des zones d'eau douce à saumâtre, stagnante à courante, dont ils ont besoin pour se reproduire. Les anisoptères (ou libellules au sens strict) sont caractérisés par des ailes étendues à plat, non pétiolées et inégales (les antérieures plus étroites que les postérieures), des yeux souvent contigus, un vol rapide, des larves trapues surtout fouisseuses, sans branchies (chambre respiratoire rectale). Les prendre en photo en plein vol est un exercice qui demande de l'entrainement mais reste possible car elles survolent inlassablement le même coin qu'elles défendent vigoureusement!

L\'Œdemère noble (Oedemera nobilis) est un petit coléoptère de la famille des Oedemeridae, répandu en Europe. L\'Œdémère noble est un insecte allongé au corps mou et à l\'éclat métallique. Ce coléoptère au corps long de 8 à 10 mm a des élytres de couleur vert métallique, avec des reflets bleutés, dorés, voire cuivrés, pointus et divergeant à leur extrémité. Les œdemères nobles mâles possèdent des fémurs postérieurs particulièrement enflés. Les femelles ont les fémurs plus fins. Les élytres sont pointus et divergent à leur extrémité. Ici une femelle sur un chardon noircissant. Sur cette photo, on a l\'impression qu\'elle porte un masque sur le cou!

L\'Œdemère ochracé (Oedemera podagrariae) est un petit coléoptère de la famille des Oedemeridae, répandu en Europe. L\'Oedemère ochracé est un insecte allongé au corps mou et à l\'éclat métallique. Ce petit coléoptère de 7 à 12 mm a des élytres de couleur ocre ou brun clair métallique, pointus et divergeant à leur extrémité. La tête est noire. Le pronotum est noir verdâtre chez le mâle et jaune chez la femelle. Les pattes sont partiellement jaunes. Les œdemères ochracés mâles possèdent des fémurs postérieurs particulièrement renflés. Les femelles ont les fémurs plus fins. Pris ici en Provence sur un Ciste Cotonneux (Cistus Albidus), hélas entre le Mistral et l\'agitation de l\'insecte la photo n\'est pas très nette. Je n\'ai plus qu\'à y retourner l\'année prochaine. le rendez-vous est pris!

Les Zygènes sont des insectes lépidoptères de la famille des zygénidés. Elles sont réparties en plusieurs genres. Il existe près de 800 espèces de zygènes dans le monde, dont 60 en Europe et 35 en France. Ici un zygène de la filipendule avec ses magnifiques antennes et ses taches rouge du plus bel effet! Le zygène butine assez tranquillement (par rapport à une abeille) et vous laisse le temps de le prendre en photo pour peu que l'approche soit assez douce.